Return to site

Accord UE-Canada (CETA) : un sommet pour rien

par Benoît Heurtel, reporter de l'Institut Open Diplomacy au Conseil européen des 20 et 21 octobre 2016 en partenariat avec Toute l'Europe

· Europe

Concernant l'accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada, le CETA, c'est un Conseil européen à rebondissements qui vient de se dérouler hier et aujourd'hui à Bruxelles. Après deux jours de discussions, les deux parties ont été incapables de s'entendre. La raison ? Le Parlement de Wallonie a refusé de donner son feu vert, réclamant plus de temps pour poursuivre les négociations. Au grand dam des Etats membres, favorables au texte à une très large majorité et qui auront bien tenté d'infléchir cette décision, et du Canada, dont la représentante a annoncé, dépitée, son retour immédiat à Ottawa. La ratification de l'accord, initialement prévu le 27 octobre à Bruxelles, apparaît donc plus que compromise...

Retrouvez la suite de cet article sur le site de notre partenaire Toute l'Europe :

Bâtiment de la Commission européenne - Conseil européen des 20 et 21 octobre 2016 (c) Clara Marchaud.

Légende de la photo en bandeau : le Premier ministre belge Charles Michel, à son arrivée au Conseil européen le 20 octobre 2016 (c) Clara Marchaud.

Les opinions et interprétations exprimées dans les publications engagent la seule responsabilité de leurs auteurs, dans le respect de l'article 3 des statuts de l'Institut Open Diplomacy et de sa charte des valeurs.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly